Bienvenue !

Le Centre de recherche international « Travail et parcours de vie dans une perspective historique globale », appelé également re:work, est l’un des Centres Käte Hamburger pour la recherche en sciences humaines et participe à ce titre à l’initiative du ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche intitulée « Liberté pour les sciences humaines ».

Les recherches et les discussions menées à re:work ont pour objectif d’étudier dans une perspective comparative et d’histoire croisée le travail et le parcours de vie ainsi que les rapports et les interactions qu’ils entretiennent, les représentations qui en existent, et les règles qui les régissent en vue d’établir une typologie, d’identifier des tendances majeures et de replacer la situation actuelle dans son contexte historique.

 


Chaque année, re:work invite 10 à 15 chercheurs* issus de disciplines et d’origines différentes en vue à la fois de créer un forum où ils ont la possibilité d’échanger autour de questions centrales en lien avec la thématique de recherche du Centre, et d’encourager les échanges entre jeunes chercheurs et chercheurs confirmés.

 

re:work organise également des ateliers, des conférences internationales et des académies d’été. Les fellows ont de plus la possibilité de soumettre leurs travaux de recherche à la discussion au sein de plusieurs institutions berlinoises.

 

Événements à venir

Workshop

The Making of Middle Classes: Social Mobility and Boundary Work in a Global Perspective

Convenors: Carola Lentz, Jan Budniok and Andrea Noll

6 - 8 November 2014, at re:work

nouvelle publication

Le nouvel ouvrage de Michelle R. Moyd « Violent Intermediaries. African Soldiers, Conquest, and Everyday Colonialism in German East Africa »  analyse le rôle des Askaris dans la mise en place et le maintien de la domination coloniale allemande dans l’Afrique de l’Est. La contextualisation des acteurs dans les vastes processus historiques du XIXe siècle en Afrique,  permet à Moyd de représenter avec une certaine sensibilité les Askaris ; d’une part, comme une élite locale ambitieuse proche du pouvoir colonial allemand et d’autre part, comme victime de la violence coloniale. De plus amples informations sont disponibles sur le site de Ohio University Press.

nouvelle publication

Publié en 2013 à l’édition C.H. Beck, le livre de Jürgen Kocka, L’histoire du capitalisme, traite des théories, dynamiques et développements du capitalisme de l’antiquité aux temps modernes. Il met l’accent non seulement sur les caractéristiques régionales du capitalisme mais l’analyse encore d’un point de vue de l’histoire globale.

Félicitations

Heike Drotbohm, fellow à re:work, a reçu le Prix Albert-Bürklin 2013 de l'association scientifique de Fribourg pour sa recherche au sujet de l'histoire migratoire d'un point de vue ethnologique.

Andreas Eckert présente le centre

Dans le cadre de cette courte vidéo, Andreas Eckert, le directeur de re :work, présente le centre et explique son domaine de recherche.

 

Article de Journal

Dans le cadre de cet article de journal, paru dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung, Andreas Eckert discute le concept du travail.

 

re:work dans la «Humboldt-Box»

Le center participe au projet «Humboldt-Box» avec l'exposition intitulée «Approche globale à la notion du travail». La «Humboldt-Box» qui se trouve au centre de Berlin était inaugurée le 29 juin 2011. Cet édifice temporaire permet des aperçus et perspectives sur la reconstruction du château de ville de Berlin et le Forum Humboldt, aménagé à l’intérieur du bâtiment une fois reconstruit, qui aura pour but de rapprocher les cultures européennes et non-européennes.

 

N.B. : Afin de raccourcir ce texte, les différents groupes de personnes ne sont mentionnés qu’au masculin. Lorsqu’il est ainsi écrit « chercheurs », les chercheuses sont également concernées. L’inverse n’est pas valable.